Les soeurs Augustine de la miséricorde de Jésus de Rennes
Les soeurs Augustine La vie canoniale

Notre charisme s'incarne dans la vie canoniale que fondent :

 

fleche_vie_canoniale.gif
la prière liturgique et personnelle

fleche_vie_canoniale.gif
la communion fraternelle dans le partage

fleche_vie_canoniale.gif
 le service des pauvres et des malades par les œuvres de Miséricorde

                                                

staug2.jpg
Spiritalité canoniale
 

                                                                         


Dès le début du christianisme les "canonicas" étaient des femmes qui collaboraient étroitement avec les autorités de l'Eglise pour réaliser la mission de cloitrecharité de l’Eglise.

Au début du 8ème siècle par un document de 712, elles étaient le bras droit de l'évêque, du curé, pour le soin des malades, des pauvres, la catéchèse

Au fur et à mesure des nécessités, cette vie a été organisée par des lois ecclésiastiques ou "CANONS" d'où le nom de "canonicae" pour les membres.

Avec le temps, ces "canonicae" deviennent des chanoinesses régulières avec l'adoption d'une Règle, celle de Saint Augustin. Elles introduisent dans la pratique de leur vie des observances monastiques.

La vie canoniale se définit dans une communauté fraternelle ne "faisant qu'un cœur et qu'une âme" célébrant la louange du Seigneur : Eucharistie, prière chorale avec le chant des psaumes, dans une tradition de service par les œuvres spirituelles et corporelles de Miséricorde.