Les soeurs Augustine de la miséricorde de Jésus de Rennes
Les soeurs Augustine Les photos
Evènement...Marche-Réflexion au Sables d'Or les Pins
Si vous savez vivre et témoigner de votre foi chaque jour, vous deviendrez instruments pour faire retrouver à d'autres jeunes  le sens et la joie de la vie_optVers la Journée Mondiale de MadridEnracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi.Dieu est la source de la vie.Aux sources de vos plus grandes aspirations.Je vous invite à intensifier votre chemin de foi en Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus ChristPar la foi, nous sommes fondés en Christ.En dehors du Christ mort et ressuscité, il n'y a pas de salut!Apprenez à «voir», à «rencontrer» Jésus dans l'Eucharistie, là où Il est présent et proche jusqu'à se faire nourriture pour notre chemin_optNous pouvons avoir un contact sensible avec Jésus, mettre, pour ainsi dire, la main sur les signes de sa Passion, les signes de son amour, dans les SacrementsNous aussi nous voudrions pouvoir voir Jésus, pouvoir parler avec Lui, sentir encore plus fortement sa présencePar le Baptême, nous sommes membres de cette grande famille, et c'est la foi professée par l'Eglise qui donne assurance à notre foi personnelleA l'heure de la mondialisation, soyez les témoins de l'espérance chrétienne dans le monde entier Désirer quelque chose de plus que la routine quotidienne d'un emploi stable et aspirer à ce qui est réellement grand, tout cela fait partie de la jeunesse. Il y a un moment, durant la jeunesse, où chacun de nous s'intérroge : quel sens a ma vie? Quel but, quelle direction ai-je le désir de lui donner? Oui, le Seigneur me veut... En l'écoutant, en marchant avec Lui, je deviens vraiment moi-même. Ce qui importe, ce n'est pas la réalisation de mes propres désirs, mais sa volonté. Ainsi, la vie devient auth Etendre ses racines, c'est... mettre sa confiance en Dieu, dans la foi. En l'écoutant, en marchant avec Lui, je deviens vraiment moi-même. Ce qui importe, ce n'est pas la réalisation de mes propres désirs, mais (.) Sa volonté.Le Christ nest pas seulement un bien pour nous-mêmes, il est le bien le plus précieux que nous avons à partager avec les autresRemercions sans cesse le Seigneur pour le don de l'Eglise.Le Christ lui-même veut vous affermir dans la foi par l'Eglise.Faire lexpérience du Seigneur Jésus ressuscité et vivant, et de son amour pour chacun de nous

Historique
bombardements en 1943 - la chapelle et les bâtiments 2bombardements en 1943 - la chapelle et les bâtiments suiteconstruction de la communauté dans le faubourg Saint Hélier en 1869entrée de la chapelle Saint Yvesentrée de l'hôtel Dieu Saint YvesHôtel de la Costardaisle 21 novembre 1858 procession de l'hôpital Napoléon IIILe 21 novembre suitele parlement de Bretagne édifié de 1618 à 1655le sceau royal de Louis XIIIlettre du pape Alexandre VII en 1644photo des soeurs avant 1869petite chapelle ayant accompagné les soeurs pendant la Révolutionsignature d'Anne d'Autriche en 1648vu et aperçu de la gare au XIXème sièclevue d'une salle de malades

Liturgie de la prière personnelle et communautaire
L'OratoireMéditationPrère à la ChapelleLiturgie de la Parole -Ce que tu as reçu, mets-le au service de tous. St AugustinNe craignez pas que vos forces défaillent en louantplus vous louez, plus vous réparez vos forces et plus vous deviendra doux Celui que vous louez.St AugustinQuand vous vous tournez vers Dieu, venez-vous avec ceux qu'Il vous a donnés à aimer? Si l'humanité est présente à votre amour, Dieu est là .St Augustinphoto proc comp 5photo proc comp 8DSC09640La vie de prière personnelle silencieuse, soutient notre quête de DieuO vérité, lumière de mon coeur!L'Eucharistie sera centre et sommet de notre journée comme de tout notre vie.

La chapelle
le choeur des soeurs augustinesla descente de Croixla chapelle côté du publiccour intérieure côté cliniquele sanctuaire vu du choeur des soeursle tabernacle et l'orguele vitrail de la Vierge Mariestatue de la Vierge Marie dans le sanctuairecour chapelleSaint AugustinSaint Yves

Liturgie de la vie fraternelle
Pour moi, disait  Saint Augustin,  j'avoue que je me livre tout entier à mes amis, surtout quand je suis fatigué des scandales du siècle.Sortie communautaire -TimadeucSortie communautair-TimadeucDétenteDétente dans le jardinSoeurs et Pére SebastianSi Toi, Dieu, n?en est pas le ciment, il n?y a pas de véritable amitiéEtre libre, c?est aimerDans le jardinJe veux louer le SeigneurAllélluia, mon c?ur est dans la joieIl y a d'abondantes joies devant sa face  Ps16Ils marchent tous ensemble

Le monastère
le clocherle cloître vu du jardinle cloîtrele monastèrele parc du monastère 1le parc du monastère 2le parc du monastère 3accBlascloitre juillet 2010_optjardin automne cté_opt

Liturgie des pauvres et des malades
Liturgie des malades-Etends la charité sur le monde entier, si tu veux aimer le Christ, parce que les membres du Christ sont étendus sur le monde.Un lieu d'écoute et de rencontres à la ChapelleRencontres avec les maladesLieu de Paix- Le pauvre est pour nous le malade, lenfant, le vieillard, lhôte, létranger, le rejeté de la société, croyant ou incroyant. Il est celui qui vient frapper à notre porte, mais aussi ceLiturgie des maladesLiturgie de maladesLa communion de maladeVouées à la Miséricorde, nous la traduisons par une attitude fondamentale d?hospitalitéDSC00993DSC09688Lieu de Paix à la CliniqueLieu de PaixLieux de PaixLieu de PaixDSC00975DSC00998

La clinique
cours de cuisineentrée des maladesespaces verts devant la cliniquela cour intérieurele parcl'entrée de la cliniquemarche dans le parcpartie ouverte en 1991Clinique St-YvesClinique St Yves

Notre vie fraternelle au Sable d'Or les Pins
Photo 229Photo 234Copie de HPIM1431HPIM1476Photo 496HPIM1942Photo 231HPIM1482Sable d'Or 2Si Toi, Dieu, n'en est pas le ciment,Il n'y a pas de véritable amitié. St AugustinSable d'Or 2010

Liturgie du service dans le monastére
Missel illustré à la main, fin XIXème siècleLiturgie artistiqueService d'administrationAnimation de la liturgie Accueil - rencentre avec les scoutsA l'ecoute de l'enseignementLa préparation de la liturgieAcceuile des jeunes de L'ecole de la foi

Etincelles de la beauté de Dieu
Du haut des cieux, le Seigneur regarde , il voit la race des hommesQue tes oeuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissentJe redirai le récit de tes merveilles, ton éclat, ta gloire et ta splendeur Soyez bénis par le Seigneur qui a fait le ciel et la terre ! Ps 113 Alléluia ! Il est bon de fêter notre Dieu, il est beau de chanter sa louange ! Ps 146 Même la ténèbre pour toi n'est pas ténèbre, et la nuit comme le jour est lumière ! Ps 138  Le Seigneur est ma lumière et mon salut. Ps 26 Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s'est penché ; du ciel, il regarde la terre Psaume  101  Il est grand, le Seigneur, hautement loué ; à sa grandeur, il n'est pas de limite. Ps 144Sur Dieu dont je loue la parole, sur Yahvé dont je loue la paroleAlléluia ! Il est bon de fêter notre Dieu, il est beau de chanter sa louange !Ps 146Je redirai le récit de tes merveilles, ton éclat, ta gloire et ta splendeur

Nos rencontres
Acceuile des jeunes de L'ecole de la foiAcceuile des jeunes de L'ecole de la foiLe bonheur est la seule chose qui se double si on le partageUne joie partagée est une double joiePrière et partageLa joie de vivre dans l'instant présentLucja - tu chantes, tu joues???Je cherche et je trouve.AnnaCzestochowaOu est le cheminScoutesLa joie